CONNIVENCES

JEAN-CLAUDE DASSIER

À 71 ans, Jean-Claude Dassier est un vieux routier des médias. Derrière le regard perçant, les traits durs et le verbe haut se cache un indéboulonnable professionnel qui a voué sa vie à l’information. Sa route, rectiligne et ascensionnelle, ne devait a priori jamais croiser les chemins tortueux du football professionnel. Et pourtant…

Par goût du challenge et aussi par passion, l’homme a plongé dans la bouillonnante marmite phocéenne. Une « folie » assumée qui lui vaudra finalement plus de déboires que de satisfactions. En dépit des premiers trophées rapportés sur le Vieux-Port après dix-sept ans de disette, il apprend, à ses dépens, les codes d’un univers qu’il pensait pouvoir maîtriser mais qui s’avère lui être chaque jour un peu plus insaisissable.

Des petites mesquineries aux grandes perfidies, des espoirs déçus par Didier Deschamps à la trahison de Vincent Labrune, des dessous du foot-business à la rupture brutale de son contrat, Jean-Claude Dassier raconte ses deux années intenses passées à Marseille, qui ont compté autant que les quarante précédentes dans les médias. 

JEAN-CLAUDE DASSIER

Homme de l’ombre, longtemps inconnu du grand public, Jean-Claude Dassier a en fait occupé les plus hautes fonctions au cœur des plus puissants médias. Directeur de l’actualité à Europe 1, vice-président d’Eurosport, directeur de LCI, directeur de l’information de TF1…

En juin 2009, à la surprise générale, il est nommé président de l’Olympique de Marseille. Passé brutalement de l’ombre à la lumière, il ne se doute pas de ce qui l’attend…

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Connivences
  • Connivences
  • Connivences
  • Jean-Claude Dassier
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • À 71 ans, Jean-Claude Dassier est un vieux routier des médias. Derrière le regard perçant, les traits durs et le verbe haut se cache un indéboulonnable professionnel qui a voué sa vie à l’information. Sa route, rectiligne et ascensionnelle, ne devait a priori jamais croiser les chemins tortueux du football professionnel. Et pourtant… Par [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

Épidémies : Vrais dangers et fausses alertes
  • Épidémies : Vrais dangers et fausses alertes
  • Épidémies : Vrais dangers et fausses alertes
  • Didier Raoult
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • De la grippe aviaire au Covid-19Anthrax, chikungunya, Ebola, grippes aviaires, H1N1, Zika, SARS-coronavirus, MERS- coronavirus... Pour toutes ces épidémies, on a prédit des millions de morts : il n'en a rien été.Qu'en sera-t-il du coronavirus chinois qui provoque une panique mondiale ?Cet affolement provient en grande partie des [...]
ÇA NE MARCHERA JAMAIS !
  • ÇA NE MARCHERA JAMAIS !
  • ÇA NE MARCHERA JAMAIS !
  • Marc RANDOLPH
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • La Silicon Valley adore les éclairs de génie, les belles histoires qu’on sert aux journalistes ou aux investisseurs sceptiques… Brian Chesky et Joe Gebbia louent un matelas dans leur appartement de San Francisco pour pouvoir payer leur loyer : Airbnb est né ! Travis Kalanick dépense 800 dollars pour un chauffeur privé lors de la soirée du [...]
PLUS JAMAIS SANS TOI, LOUNA
  • PLUS JAMAIS SANS TOI, LOUNA
  • PLUS JAMAIS SANS TOI, LOUNA
  • Sabrina - Yoan Bombarde
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • C’est l’histoire d’une mère et d’un père qu’on a soupçonnés à tort d’avoir gravement maltraité leur petite fille, Louna. C’est le récit d’une descente aux enfers de quatre ans après qu’on leur a retiré Louna pour la placer en famille d’accueil. C’est le témoignage de leur combat contre les juges, les [...]
Je défendrai la vie autant que vous prêchez la mort
  • Je défendrai la vie autant que vous prêchez la mort
  • Je défendrai la vie autant que vous prêchez la mort
  • Samia Maktouf
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « La mort, je l’aime comme vous aimez la vie. » Lorsque Samia Maktouf découvre, comme la France entière, les mots – glaçants – prononcés par Mohamed Merah avant qu’il soit abattu par le Raid, elle décide de faire du combat qu’elle mène pour le droit et la justice un combat pour la vie. Fidèle à la devise d’Albert [...]
LA NUIT N’EST JAMAIS AUSSI NOIRE QU’AVANT L’AUBE