TU ÉTAIS DÉJÀ LÀ MON FILS, MAIS...

SHERYFA LUNA

Sheryfa a la rage. De vaincre, de prouver qu’elle a raison, qu’elle est bien faite pour ça. Elle veut être chanteuse et star. À treize ans, elle traîne avec les gars de son quartier d’Évreux pour apprendre à breaker. Elle se rêvait en Diam’s, on la voyait coiffeuse. Elle se fout bien qu’on la traite de mytho quand elle annonce son destin. Sheryfa a de l’audace. Elle attrape son premier manager, une figure du milieu hip hop, en chantant a capella. Elle a quinze ans et elle est sûre de faire un album avec lui. Elle se trompe.Sheryfa est têtue. Deux ans plus tard, elle s’inscrit à « Popstars ». À force de boulot acharné, elle gagne l’émission et donc le droit de sortir un disque. Sheryfa est fragile. Elle est maintenant sous l’influence d’un nouveau manager qui la tyrannise. Elle maigrit, elle souffre, elle est sous pression. Sheryfa a mal au ventre. Elle ne sait pas pourquoi. Le médecin lui explique que, malgré le ventre plat, malgré la pilule, malgré l’accident de voiture, malgré le stress, malgré les quatre heures de sport quotidiennes, malgré ses règles toujours régulières, malgré l’anémie, Sheryfa est enceinte de six mois. Elle a fait un déni de grossesse…Sheryfa est bouleversée. Elle va accoucher dans trois mois d’un petit garçon que son manager lui demande de sacrifier pour sa carrière…

SHERYFA LUNA

Née le 25 janvier 1989 d’un père algérien et d’une mère française, Sheryfa Luna, de son vrai nom Chérifa Babouche, grandit avec ses huit frères et sœurs dans le quartier de Nétreville à Évreux. Elle participe à la 4e édition de « Popstars » sur M6 qu’elle remporte. Un premier album éponyme s’écoule à 400 000 exemplaires, et un deuxième, Vénus, sorti en décembre 2008, connaît un succès retentissant…

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Tu étais déjà là mon fils, mais...
  • Tu étais déjà là mon fils, mais...
  • Tu étais déjà là mon fils, mais...
  • Sheryfa Luna
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Sheryfa a la rage. De vaincre, de prouver qu’elle a raison, qu’elle est bien faite pour ça. Elle veut être chanteuse et star. À treize ans, elle traîne avec les gars de son quartier d’Évreux pour apprendre à breaker. Elle se rêvait en Diam’s, on la voyait coiffeuse. Elle se fout bien qu’on la traite de mytho quand elle annonce son destin. [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

MON PETIT CŒUR DE BEURRE
  • MON PETIT CŒUR DE BEURRE
  • MON PETIT CŒUR DE BEURRE
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • L’adolescente comblée qui avait brillé si tôt dans le monde de la chanson avec Je n’ai que mon âme, Tu trouveras ou Nos rendez-vous était persuadée que sa carrière l’empêcherait d’être une bonne mère… Sauf qu’à six mois de grossesse, quand elle a appris que son fils, Bixente, était en danger, Natasha St-Pier s’est transformée en [...]
POURQUOI J’AI CASSE LES CODES
  • POURQUOI J’AI CASSE LES CODES
  • POURQUOI J’AI CASSE LES CODES
  • Richard Orlinski
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Il n’y a pas une minute de ma vie d’artiste durant laquelle j’ai cessé de remettre en question les dogmes qu’on voulait m’imposer. Durant laquelle j’ai arrêté de me battre contre les préjugés. Avancer, c’est bousculer, accepter d’avoir peur en ne ressemblant à personne. » Richard Orlinski est l’artiste français [...]
POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • Amélie Neten
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • C’est en 2010 que la vie de la jolie Amélie Neten change radicalement. Malgré l’opposition formelle de son père, militaire de carrière, la jeune fille accepte d’être enfermée trois mois dans « la Maison des secrets » pour l’émission de télé-réalité présentée sur TF1 par Benjamin Castaldi. Son caractère bouillant, [...]
Directs du droit
  • Directs du droit
  • Directs du droit
  • Éric Dupond-Moretti
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Quatre ans après Bête noire, le plus célèbre des avocats pénalistes reprend la plume. Avocats placés sur écoutes ou perquisitionnés au risque de voir dévoilés les dossiers de tous leurs clients, irruption de la morale dans la procédure, pression de certains médias qui jouent les procureurs, Éric Dupond-Moretti dénonce une dérive dangereuse : [...]
COMME SUR DES ROULETTES: Et si mon handicap était ma plus grande force ?