LE PÈRE NOËL EST UNE HYPOTHÈSE

GAËLLE DE MALGLAIVE

« J’ai percuté un mur et derrière, juste derrière ce tout petit mur, il y a la mort qui soustrait des vies, sans préavis, comme ça, en une seconde. On a un enfant et hop, on n’en a plus. »

Max a huit ans. Sous le regard de ses parents, il gravit les marches du festival de Cannes pour le film Versailles dans lequel il tient le premier rôle. Sa maman, Gaëlle, a une vision : de là où elle est placée, Max ne monte pas vers les portes du Palais, il grimpe vers le ciel...

Pourtant, Max a côtoyé l’enfer. Leucémie à deux ans et demi, rechute à quatre avec greffe de la moelle osseuse, pneumocystose pulmonaire foudroyante à cinq. Puis la terreur absolue, indicible : vingt et un jours en réanimation, intubé, écartelé, à tenter d’échapper au baiser glacial de la mort. Alors, en bas de ces marches qui font rêver tant de gens, Gaëlle pleure, pas à cause des paillettes, mais parce que son fils est en vie.

Aujourd’hui Max est en rémission. Il a enchaîné les films tandis qu’apparaissaient, un par un, les dommages collatéraux des traitements reçus. Un jour il a déclaré à un chauffeur de taxi : « Vous savez, monsieur, j’ai eu une leucémie et une otite. Eh ben, la leucémie, c’est pas grave, mais l’otite, qu’est-ce que ça fait mal... »

GAËLLE DE MALGLAIVE

Gaëlle de Malglaive, 51 ans, conceptrice d’éclairages pour le théâtre, de Muriel Robin à Calogero en passant par Shakespeare (Molière 2010 du créateur de Lumières), raconte son combat de mère contre la maladie de son fils unique, Max.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Le père noël est une hypothèse
  • Le père noël est une hypothèse
  • Le père noël est une hypothèse
  • Gaëlle de Malglaive
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « J’ai percuté un mur et derrière, juste derrière ce tout petit mur, il y a la mort qui soustrait des vies, sans préavis, comme ça, en une seconde. On a un enfant et hop, on n’en a plus. » Max a huit ans. Sous le regard de ses parents, il gravit les marches du festival de Cannes pour le film Versailles dans lequel il tient le premier rôle. [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

Fort comme un hypersensible
  • Fort comme un hypersensible
  • Fort comme un hypersensible
  • Maurice Bartélemy
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Ami lecteur, sache que tout ce que je raconte est vrai. C'est l'histoire d'un mec qui a découvert son hypersensibilité sur le tard et qui souhaite partager cette magnifique expérience. Le sentiment que j'ai au quotidien, c'est d'avoir une parabole au-dessus de la tête. Elle capte énormément d'informations olfactives, auditives, [...]
RÊVES D'ENFANTS
  • RÊVES D'ENFANTS
  • RÊVES D'ENFANTS
  • Ingrid CHAUVIN
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • "Depuis cinq ans, je voulais adopter et j'espérais que ce livre serait consacré à cet enfant qui ferait irruption dans ma vie, que j'aurais tant aimé, eu tant de joie à vous décrire. Cette belle aventure s'est soldée par un échec. Même s'il en avait été autrement, je sais qu'au terme de ce parcours éprouvant j'aurais pris la plume, afin de [...]
Parce qu'il y a les femmes
  • Parce qu'il y a les femmes
  • Parce qu'il y a les femmes
  • OLIVIER DELACROIX
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • " Les femmes ont toujours été au cœur de ma vie. Dès l'enfance, la parole des femmes m'a inspiré, guidé. Elles ont fait de moi l'homme que je suis. J'ai choisi de les raconter toutes : les admirables, les courageuses, les paumées, les dangereuses. Femmes sous l'emprise d'hommes violents et manipulateurs. Femmes résistantes qui [...]
JE VOULAIS JUSTE SAUVER MA FAMILLE
  • JE VOULAIS JUSTE SAUVER MA FAMILLE
  • JE VOULAIS JUSTE SAUVER MA FAMILLE
  • Stéphan Pélissier
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Pour avoir voulu sauver sa belle-famille fuyant une Syrie à feu et à sang d'une mort certaine, Stéphan Pélissier est menacé de 15 ans de prison ferme par la justice grecque qui l'accuse d'être un passeur. Son crime ? Être parti chercher les parents, le frère et la sœur de sa femme Zéna en Grèce plutôt que de les laisser monter à [...]
COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • Messmer
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Je m’appelle Éric Normandin, mais en 1995 j’ai décidé de me faire connaître sous le nom de Messmer, en hommage à l’un des plus célèbres pionniers de la science de l’hypnose. Je suis né en 1971 et j’ai grandi à Saint-Césaire, une petite ville du Québec, dans une famille plus atypique qu’on pourrait le croire. [...]