IL ME RESTE À VIVRE

FATOU DIARRA

Oublier les flammes, retrouver l'espoir.En 1988, les parents Diarra ont quitté le Mali pour la France, emmenant leurs enfants, dans l’espoir d’une vie meilleure. Fatou avait trois ans. Ils avaient connu l’extrême pauvreté, ils allaient découvrir la misère. De taudis en taudis, ils ont échoué dans l’immeuble du boulevard Vincent Auriol, Paris 13e. Un « squat », disait-on. Sauf qu’ils avaient leurs papiers, payaient leur loyer, travaillaient et réussissaient à vivre dignement dans cette fourmilière insalubre, malgré les rats, les bébés atteints de saturnisme, l’électricité défectueuse, la surpopulation. En 2005, Fatou, étudiante et mère d’une petite fille, continuait de croire en l’avenir. L’incendie du 25 août a balayé tous ses espoirs. La jeune femme y a perdu son enfant, et sept de ses frères et sœurs. Après les avoir ramenés sur la terre de leurs ancêtres, Fatou Diarra a pris la plume. Pas pour accuser, ni crier sa haine, juste pour témoigner de ces années de survie courageuse, de ses rêves brûlés, de ce destin inique. « Mes frères, mes sœurs et ma fille étaient des êtres humains », dit-elle simplement. Notre terre d’accueil les a-t-elle traités comme tels ? • Un témoignage bouleversant, qui donne à réfléchir en ces temps perturbés. • Une jeune femme hors du commun.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Il me reste à vivre
  • Il me reste à vivre
  • Il me reste à vivre
  • Fatou Diarra
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Oublier les flammes, retrouver l'espoir.En 1988, les parents Diarra ont quitté le Mali pour la France, emmenant leurs enfants, dans l’espoir d’une vie meilleure. Fatou avait trois ans. Ils avaient connu l’extrême pauvreté, ils allaient découvrir la misère. De taudis en taudis, ils ont échoué dans l’immeuble du boulevard Vincent Auriol, Paris [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • POURQUOI TANT DE HAINE ?
  • Amélie Neten
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • C’est en 2010 que la vie de la jolie Amélie Neten change radicalement. Malgré l’opposition formelle de son père, militaire de carrière, la jeune fille accepte d’être enfermée trois mois dans « la Maison des secrets » pour l’émission de télé-réalité présentée sur TF1 par Benjamin Castaldi. Son caractère bouillant, [...]
Sur les chemins de pierres: D’Aguemoun au stade de France
COMME SUR DES ROULETTES: Et si mon handicap était ma plus grande force ?
Instincts: 3 mois, seule à pied, en survie dans l'ouest sauvage australien
La douceur de survivre
  • La douceur de survivre
  • La douceur de survivre
  • Christine Richard
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • À l’heure où je vous écris, cela fait dix ans. Dix ans déjà. Dix ans où le temps s’est écoulé, comme de ma main une poignée de sable au moment de réinstaller une serviette sur la plage. Le temps est implacablement relatif, il n’est pour moi plus un repère. La vie, je m’efforce désormais de la déguster par instants. La [...]