DERNIÈRES NOUVELLES DE TUNIS

SERGE MOATI

« Puisque tu as la chance de rester en vie, donne aux morts que nous sommes les dernières nouvelles des vivants qu’ils aiment. Débrouille-toi pour nous faire signe. Je compte sur toi, mon petit garçon. »

 Ainsi s’adressait à Serge le fantôme de son père, dans son précédent ouvrage. Honorant sa promesse,  Serge Moati lui raconte, et nous raconte, la Tunisie aujourd’hui. Ou comment « le petit pays auquel on ne pensait pas » a sonné l’heure du réveil arabe. Comment ses habitants ont pris leur destinée en main pour renverser un régime trop longtemps considéré avec bienveillance par les démocraties.

Et Serge, pourquoi ne l’a-t-il pas dénoncé ? Par peur pour les siens restés au pays qu’il est venu rejoindre au cœur des manifestations.

Amis et anonymes lui relatent les premières heures de la révolte, les émeutes, l’affolement, la peur, l’attente et la révolution, enfin. La joie, l’immense vague de joie des Tunisiens et l’espoir parce que, disent-ils, « tout est à faire et tout est possible. »

SERGE MOATI

Journaliste, réalisateur et producteur, Serge Moati a adapté et mis en scène un grand nombre d’œuvres de fiction. Auteur de documentaires, il a animé en 1999 et pendant des années l’émission Ripostes sur France 5. Depuis septembre 2009, il présente une émission sur le cinéma le samedi, toujours sur France 5. Il est également l’auteur de romans.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Dernières nouvelles de Tunis
  • Dernières nouvelles de Tunis
  • Dernières nouvelles de Tunis
  • Serge Moati
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Puisque tu as la chance de rester en vie, donne aux morts que nous sommes les dernières nouvelles des vivants qu’ils aiment. Débrouille-toi pour nous faire signe. Je compte sur toi, mon petit garçon. »  Ainsi s’adressait à Serge le fantôme de son père, dans son précédent ouvrage. Honorant sa promesse,  Serge Moati lui raconte, et nous [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

Comment te dire au revoir
  • Comment te dire au revoir
  • Comment te dire au revoir
  • Stéphane Tapie
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Être le fils de Bernard Tapie, ça signifiait que je devais m’attendre à tout et à n’importe quoi… Je suis né le 5 août 1969, mais tous mes papiers officiels portent la date du 9 août. J’avais quelques heures et c’était déjà le bordel. Quand on voit la succession de coups durs et de péripéties judiciaires qui a jalonné la carrière de [...]
Perdu en mère
  • Perdu en mère
  • Perdu en mère
  • Serge Simon
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Je suis ce mauvais ­ls qui voudrait rester à tes côtés, dormir avec toi, te faire à manger, ne jamais lâcher ta main. Mais c’est impossible. Le médecin que je suis l’a dit et répété à tant et tant d’accompagnants : “C’est un gouffre sans fond, dans lequel vous engloutirez votre vie et celle de vos proches”. » Un moment d’hésitation, des [...]
Au-delà de l'Affaire de la chloroquine
  • Au-delà de l'Affaire de la chloroquine
  • Au-delà de l'Affaire de la chloroquine
  • Didier Raoult
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Chloroquine contre COVID-19 : un médicament à l'innocuité reconnue, et un succès spectaculaire en Chine et à l'IHU de Marseille... La chloroquine a pourtant été interdite en France et a valu au Pr Raoult des attaques d'une violence inouïe. Pourquoi ? Parce que c'est un médicament générique, donc pas cher, alors que la distribution [...]
Tenir ses promesses
  • Tenir ses promesses
  • Tenir ses promesses
  • Joe Biden
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Du Sénat à la présidence des États-Unis, le parcours de Joe Biden a tout du rêve américain. La réalité de cette success-story est pourtant tout autre. Élu sénateur du Delaware à 29 ans, après une campagne que tout le monde pensait vouée à l’échec, il perd sa femme et sa fille, dans un accident de la route. Prêt à [...]
Rugby, mon amour
  • Rugby, mon amour
  • Rugby, mon amour
  • Serge Simon
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • " L'écriture de ce livre s'est imposée avec la crise qui a frappé mon sport, à la suite des décès dramatiques de jeunes joueurs sur le terrain. Les tragédies étaient là, choquantes. Dans ce contexte légitimement dédié à la compassion et à la douleur, l'argumentation était impossible, déplacée. Le rugby apparaissait comme le [...]